BORDEAUX : La dissolution

, par  webmestre1 , popularité : 26%

L’École de Santé Navale s’en est allée dignement sous le regard triste et le cœur serré des Navalaises et des Navalais anciens et tout jeunes.

Le drapeau roulé sur sa hampe est parti seul vers une nouvelle destinée.

"A ce moment-là, ami Navalais, as-tu entendu ce silence assourdissant rythmé par le son lourd du tambour.

Tu avais le cœur serré et comme toi, le ciel a « pleuré » la dissolution de ton École".

En même temps, quelle immense tristesse se lisait dans les yeux du porte-drapeau. Elle est partie, les mains vides, les bras ballants, avec « sa solitude », entourée de ses camarades et suivie par les Anciens.

Victor Hugo a dit : Ouvrir une école, c’est fermer une prison ». Mais « fermer une école, c’est affirmer la régression intellectuelle d’une nation »

XXXXX XXXXXX




Un double clic sur l’une des photos présente la photo en grand format avec possibilité de zoom et de diaporama
Bordeaux : La dissolution Prise d'arme {JPEG}
Bordeaux : La dissolution Prise d'arme {JPEG}
Bordeaux : La dissolution Prise d'arme {JPEG}
Bordeaux : La dissolution Prise d'arme {JPEG}
Bordeaux : La dissolution Prise d'arme Drapeau Présentation {JPEG}
Bordeaux : La dissolution Prise d'arme Drapeau présentation {JPEG}
Bordeaux : La dissolution Prise d'arme Drapeau Repli {JPEG}
Bordeaux : La dissolution Prise d'arme Drapeau Repli {JPEG}
Bordeaux : La dissolution Prise d'arme Grade d'honneur sans drapeau {JPEG}
Bordeaux : La dissolution Prise d'arme Tribune Anciens {JPEG}
Bordeaux : La dissolution Prise d'arme Tribune Anciens {JPEG}
Bordeaux : La dissolution Prise d'arme Ancien {JPEG}
Bordeaux : La dissolution Prise d'arme Anciens {JPEG}
Bordeaux : La dissolution Prise d'arme Anciens {JPEG}
Bordeaux : La dissolution Prise d'arme Anciens {JPEG}