Barrage Belo Monte Tous les projets a l’international de Peuples Sans Frontières

, par  webmestre1 , popularité : 45%
JPEG - 46.8 ko

Première action international de Peuples Sans Frontières :

Dossier barrage Belo Monte

Peuples Sans Frontières travaille sur le dossier très contre-versé du barrage de Belo Monte.

Il est bien entendu que celui-ci viole la constitution des Droits de l’Homme. N’oublions pas, cependant, qu’un tel barrage peut-être une catastrophe sur l’environnement et le climat sur le long terme.

Cet après-midi, nous nous sommes rendu compte que les rapports environnementaux et climatologiques ont été bâclé comme l’a si bien cité Arnauld de Sartre Xavier (Chargé de recherche au CNRS).

Le Brésil peut-il se jouer des lois humaines et naturelles ?

Les mêmes critiques sont aujourd’hui émises par la communauté internationale vis-à-vis du gouvernement brésilien concernant le barrage de Belo Monte. Il lui est reproché par la Justice fédérale du Para, par la Cour suprême du Brésil, par la CIDH, par l’ONU et enfin par l’OIT d’agir à l’encontre de la Constitution du Brésil, de la Convention américaine des droits de l’homme, de la Convention n°169 de l’OIT et de la Déclaration des Droits des Peuples autochtones. En effet, aucune consultation digne de ce nom, ni aucun consentement ne fut obtenu de la part des populations autochtones concernées par le barrage, aucune mesure préventive ne fut prise en faveur d’une douzaine de tribus dont certaines vivent en autarcie dans le bassin du fleuve Xingu et les études d’impacts environnementaux ont été bâclées. Site :

Les actions prévues par Peuples Sans Frontières :

* La protection des tribus autochtones
* La protection environnementale et climatique.

Bien que les constructions aient commencé, le Brésil reste néanmoins le producteur et l’exportateur de café important sur le territoire européen, l’Amérique du Nord. La Chine et la Russie étant également de grand consommateurs même si, comme les précédents cités, le robusta par son prix à tendance à prendre place dans les foyers.

Le Président fondateur avec le Vice-président de ’PSF’, travaillent sur différents rapports qui seront envoyés aux administrations concernées (ONU, Parlement européen...).
Ils réunissent à cette cause divers spécialistes appuyant leur rapport qui permettrait le projet d’embargo sur l’exportation du café.

Vous pourrez suivre le déroulement des actions via La Page FaceBook Peuples Sans Frontières

Navigation

AgendaTous les événements

octobre 2019 :

Rien pour ce mois

septembre 2019 | novembre 2019

Annonces