Observations Cas particuliers

|| Cas particuliers||
| Ostéosynthèse| Fracture condylienne P2| 1|
|Ostéosynthèse | Fracture séparation P3| 1|
| Réinsertion| Musculaire| 2|
| Réinsertion| Tendineuse| 1|
| Réinsertion| Ligamentaire| 3|
| Greffe| Petit palmaire sur Extenseur du II | 1|
|TOTAL| | 9|

Ces 9 malades représentent des utilisations diverses du SN 13 des laboratoires ETHICON.

Explications et résultats :
-* Ostéosynthèses (3) (39) (45)
-** Nous avons utilisé (2 cas) le Barb-Wire comme moyen de contention de fracture difficile à fixer en suivant les moyens classiques : fracture condylienne à fragment fissuré; fracture esquilleuse de la dernière phalange ( 1 & 2) (3, 4 & 5)
-** Les résultats :
-*** 2 Très bons, l’immobilisation complémentaire n’est pas nécessaire

-* Réinsertions
-** Le fil d’acier avec harpon, amovible, vite posé et réalisant un blocage suffisant, est très utilisé dans les réinsertions musculaires tendineuses ou ligamentaires.
-** Nous l’employons notamment dans l’opération de CHASE, amputation du 3ème métacarpien près de sa base en vue de créer une main esthétique à 3 doigts, pour les amputations proximales de l’index. le Barb-Wire permet de réinsérer le 1er interosseux sur le 2ème : 2 cas (1). L’intérêt du SN 13 est qu’il ne laisse pas sous la peau de points de fil non résorbable souvent mal toléré ultérieurement du fait de la vulnérabilité de la région (néo-1ère commissure).
-** Les ré insertions ligamentaires et tendineuses peuvent aussi bénéficier du Barb-Wire.
-*** Nous l”avons utilisé :
-**** Dans 1 cas d’entorse grave du pouce avec rupture du ligament latéral externe de l’articulation métacarpophalangienne du 5ème doigt (2) . (83)
-**** Dans 2 cas de paralysie cubitale en association à une opération de ZANCOLLI un transfert de l’extenseur propre de l’index sur le tendon du 1er interosseux ou le Barb-Wire permet de réaliser une suture amovible. Cette suture n’a pas le désagrément de laisser en place des points de fils non résorbables mal tolérés dans le 1er espace interdigital en regard de la tête du 2ème métacarpien.
-**** Dans un cas pour effectuer une réinsertion du fléchisseur profond du 5ème doigts sur la 3ème phalange forage à la mèche fine de la base de P3 appui transosseux transunguéal. On peut comparer ce mode de réinsertion aux sutures :
-***** Lacet perdu de WAKEFIELD (74)
-***** Pull-out et bouton de ST BUNNEL
-***** Fixation transosseuse de PULVERTAFT
-***** Fixation au moignon dédoublé d’ALLEN (5) (28)
-**** Les résultats :
-***** Dans nos 6 cas, ils noius ont paru bons.

-* Greffe
-** Nous n’avons réalisé qu’une seule greffe, greffe primaire employant le SN13 : Greffe en pont sur l’extenseur de l’index utilisant le peiti palmaire pour une plaie contuse avec perte de substance du dos de la main. (greffe armée)
-** Les résultats :
-*** pour notre seul cas, résultat moyen.

Page suivante [>>->art15]
Page précédente [<art16]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.